Paroles de femmes
Minceur

IMC : Comment le calculer selon son âge ? (ado, personne âgée etc…)

Comme vous le savez déjà, le calcul de l’indice de masse corporelle se base sur la taille et le poids. Ce sont deux éléments qu’il faut avoir en sa possession pour pouvoir déterminer l’IMC. En fonction de l’âge, la lecture des résultats n’est pas la même. Le poids idéal reste différent pour une femme, un homme, un enfant, une personne âgée, etc.

Les éléments à connaître et à avoir avant de calculer l’IMC Ado, l’IMC personnes âgées et l’IMC adulte

Avant de déterminer comment calculer l’IMC, il est impératif de réunir quelques éléments clés. Afin de mener à terme cette admirable invention du mathématicien et statisticien Lambert Adolphe Jacques Quételet, il faut avoir :

  • La taille,
  • Le poids.

Ce sont les premiers éléments qu’il faut détenir. Cependant, pour les cas des enfants ou des adolescents, il faut aussi d’autres détails comme l’âge et le sexe.

L’importance de déterminer son IMC

Pour un adulte, l’indice de masse corporel est utile dans la mesure où il permet de définir si on dispose du poids idéal. Cela peut refléter l’état de santé. Quand on a également des projets sportifs (compétition, entraînement, prise de masse musculaire, etc.), par exemple, il peut être nécessaire d’avoir en main son IMC.

Un IMC Ado, de même pour les enfants, permettrait de déceler des formes d’obésité précoce et de les prévenir. Il permet également de définir si l’enfant est atteint de dénutrition. En fonction des résultats, le médecin traitant peut déterminer le traitement requis.

Un IMC de personne âgée permet également de cerner les risques d’obésité ou de dénutrition. Il faut savoir que bon nombre de personnes âgées isolées font face au problème de malnutrition. C’est le cas notamment des seniors de plus de 70 ans. Pour le cas de l’obésité, il peut engendrer diverses maladies graves. On évoque notamment les maladies respiratoires, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, l’arthrose, etc.

La formule pour calculer son indice de masse corporelle (IMC)

Pour savoir si votre taille est adaptée à votre poids, il vous faut l’indice de masse corporelle. Comment calculer l’IMC ? Voici la formule pour le calculer : IMC = poids en kg/taille² en m.

Pour avoir sa taille idéale, il faut diviser son poids par le carré de sa taille. Le résultat met en évidence la corpulence et détermine si elle est normale ou pas. Celui-ci permet de déceler les cas d’obésité ou de surpoids.

Comment lire le résultat d’un IMC ?

crédit photo : Wikipédia

 

Pour qu’un IMC soit qualifié de « normal », il doit être compris entre 18,5 et 25. Quand ce résultat indique un chiffre en dessous de 18,5, il peut signifier que la personne est maigre. Lorsqu’il est supérieur à 25, il indique que la personne est en surpoids. Elle peut donc faire face à des problèmes d’obésité.

 

Voici un récapitulatif pour vous aider à mieux lire le résultat :

  • IMC < 18,5 kg/m² : minceur excessive
  • 18,5 < IMC < 24,9 : poids idéal
  • 25 < IMC < 29,9 : surpoids
  • IMC > 30 : cas d’obésité

Exception

Pour le cas d’un résultat IMC supérieur ou égal à 25 kg/m² et inférieur à 35 kg/m², c’est-à-dire, 25 ≤ IMC <35, il faut également avoir la mesure du tour de taille. Celui-ci est nécessaire pour un examen clinique.

Exemple de calcul

Pour faire plus simple, si vous souhaitez faire le calcul chez vous, voici ce que vous devez faire :

  • Vous prenez votre poids,
  • Mesurez votre taille,
  • Multipliez votre taille par deux,
  • Divisez votre poids avec cette taille multipliée par 2.

Si vous mesurez 1,60 m et que vous pesez 55 kg, voici le calcul que vous devez faire :

  • 60 x 1.60 = 3,2
  • 2/55 = 17,18

Ici donc, vous allez voir que votre IMC est inférieur à 18,5 kg/m². Cela correspond à une insuffisance pondérale. Vous devez donc consulter votre médecin traitant pour voir les traitements à prendre ou d’autres résolutions à adopter pour que vous puissiez avoir un poids normal.

Quelques termes à connaître pour mieux lire les résultats

Afin de vous permettre de mieux lire vos résultats IMC, voici quelques mentions que vous devez connaître. Chaque donnée permet de vérifier où vous en êtes.

●      Insuffisance pondérale

Si vous avez des résultats moins de 18,5, vous faites partie des personnes maigres. Ce qui n’est pas toujours une bonne nouvelle. Ces indices peuvent vous alerter de votre état de santé. Il peut arriver que les personnes dans cette catégorie soient victimes de problèmes d’ostéoporose ou peuvent être atteintes d’anémie.

D’un autre côté, ce résultat peut être entièrement normal pour des personnes à taille mince. Ces personnes qui sont plus ou moins chétives. Seul l’avis d’un médecin peut donc vous fixer sur l’initiative à prendre pour améliorer votre situation.

●      Corpulence normale

Quand les résultats de votre IMC sont compris entre 18,5 et 24,9, vous êtes considéré comme en bonne santé. Vous disposez du poids idéal. Vous n’êtes donc ni en surpoids ni maigre. Ce qui ne nous vous empêche pas de faire de temps à autre des visites médicales pour s’assurer que tout va parfaitement bien.

●      Surpoids

Pour un résultat IMC de 25 à 30, vous êtes en surpoids. Qu’est-ce que cela veut dire ? Rien de très effrayant encore. Cet indice indique que vous présentez des risques d’une forte corpulence. Vous avez déjà des poids de trop qu’il est préférable de perdre pour vous maintenir en bonne santé.

●      Obésité modérée

Lorsque votre résultat IMC précise un indice de 30 à 35, vous présentez un risque de comorbidité modéré. Il existe donc plusieurs troubles liés à votre surpoids, et qu’il convient de cerner. Voilà ce que sous-entend le terme « comorbidité ».

L’OMS le définit comme « une accumulation anormale ou excessive de graisse qui peut nuire à la santé ». Dans ce sens, il y a un déséquilibre entre l’apport ingurgité et celui dépensé. Votre organisme reçoit donc un apport calorique important plus qu’il ne dépense.

Parmi les causes de cette obésité modérée, on retrouve :

  • La sédentarité,
  • L’hérédité,
  • Les phénomènes hormonaux,
  • Le mode de vie alimentaire, etc.

●      Obésité sévère

Le résultat de votre IMC peut afficher entre 35 et 40. Cela indique que vous êtes dans la phase de l’obésité sévère. Un peu plus évoluées que l’obésité modérée, elles ont les mêmes causes. Ce sont les risques qui les différencient.

En obésité sévère, la personne présente plus de risques de maladies graves. Parmi elles, nous pouvons citer :

  • Les cancers (utérus, ovaire, prostate, colon, vésicule biliaire, etc.),
  • Les troubles de la menstruation,
  • Les calculs rénaux,
  • L’incontinence urinaire,
  • La transpiration excessive,
  • Les problèmes cardiaques,
  • Les crises de gouttes,
  • Et les troubles de la respiration.

●      Obésité morbide

Avec un IMC de plus de 40, vous êtes victimes de l’obésité morbide. C’est le cas parmi les plus avancés de l’obésité. Ses causes peuvent être d’origine alimentaire, héréditaire ou comportementale. Elle présente les mêmes risques de maladie que l’obésité sévère.

La première chose à faire si ce résultat tombe est d’aller consulter un médecin traitant. Il saura quels traitements privilégier et sera en mesure de mieux vous accompagner.

Comment calculer l’IMC en fonction de l’âge ?

La formule de l’indice de masse corporelle qu’on a vu plus haut ne change pas suivant l’âge ni le sexe. Toutefois, sa détermination peut varier suivant divers cas.

Calcul de l’IMC pour un enfant et IMC adolescent

Pour les enfants et les adolescents compris entre 2 et 19 ans, le calcul de l’indice de masse corporel est différent de celui des adultes.

Le calcul de l’IMC enfant et adolescent va se baser sur :

  • Le poids,
  • La taille,
  • L’âge,
  • Et le sexe.

Voici sa formule : Poids (lb) ÷ Taille (po) ÷ Taille (po) x 703. Elle reste plus ou moins compliquée. Comme il s’agit de déterminer les courbes de corpulence, il va prendre en compte l’âge et le genre.

Pour le calculer simplement, il suffit de disposer d’un disque de calcul ou de se servir d’une calculette en ligne. Cette procédure ne demande que de renseigner quelques détails concernant votre enfant.

Calcul de l’IMC pour adulte et personnes âgées

Le calcul de l’IMC adulte et senior se base sur le même calcul. La formule reste la même : IMC = poids (kg)/taille au carré (m x m). C’est au niveau de la lecture des résultats qui diffère un peu. Si la corpulence normale est de 18,5 à 25 pour les plus jeunes, à partir de 60 ans, il est de 21 à 25. Entre 25 et 30, reste toujours le surpoids et au-delà, on retrouve l’obésité.

Les calculatrices de l’IMC en ligne

Lorsque vous souhaitez savoir votre IMC, mais que vous n’avez pas envie de vous casser la tête avec les formules, vous pouvez le faire en ligne. Sur des plateformes dédiées, vous n’avez qu’à remplir des champs et cliquer sur « Calculer ». Il ne vous reste plus qu’à attendre le résultat. Il n’est donc pas nécessaire de sortir votre machine à calculer ou d’être un expert en math.

Pour ce faire, il vous suffit d’indiquer :

  • Votre âge,
  • Votre taille,
  • Votre poids,
  • Votre âge.

Une fois les résultats IMC obtenus, vous n’avez qu’à revenir à la liste des résultats pour savoir où vous en êtes. Si rien n’est alarmant et que vous avez le poids idéal, vous pouvez être tranquille. Par contre, si on y indique des analyses plutôt inquiétant, vous allez prendre rendez-vous avec votre médecin.

IMC idéal pour les hommes et IMC idéal pour les femmes

Nous l’avons déjà précisé, le calcul de l’IMC reste le même et ne tient pas compte ni de l’âge ni du sexe. C’est toujours au niveau des résultats que la différence s’installe.

Résultats IMC chez les femmes

Pour les femmes, la prise de poids n’est plus à prouver à partir de la ménopause. Cette phase survient notamment vers 50 à 60 ans. Ne faisant plus partie de la vie active, une fois à la retraite, on perd moins de calories.

Le calcul de la masse corporelle ne prend pas en compte la masse osseuse ni musculaire. Deux personnes peuvent donc avoir le même IMC, sans pourtant disposer de la même corpulence. En France, près de la moitié des femmes de cette tranche d’âge présente une obésité abdominale. Cette présence de graisse abdominale présente des risques de maladies cardiovasculaires.

Résultats IMC chez les hommes

De même pour les hommes, la formule IMC ne change pas. Un homme musclé peut toutefois avoir le même IMC qu’un homme moins vigoureux physiquement. Cependant, en contemplant des yeux, ces deux hommes peuvent avoir des corpulences complètement différentes.

Les limites d’un calcul IMC avec l’âge

Bien que l’IMC ait été jugé comme performant et révolutionnaire, il présente toutefois quelques limites. Comme il dépend de chaque personne, son résultat ne peut pas être interprété de la même manière. Celui-ci présente seulement une indication qui reste approximative.

Cet indice IMC est également inefficace pour certaines personnes. Il l’est pour :

  • Les femmes enceintes,
  • Les personnes souffrant de maladies graves,
  • Les athlètes et tout autre sportif de haut niveau.

Dans cet indicateur de poids, il est également très important de mentionner qu’il ne prend pas en compte divers éléments. On note par exemple la masse musculaire, la masse osseuse et la répartition des graisses.

Les résultats ne permettent pas de déterminer l’état de santé des personnes avec précision. Une personne présentant un indice normal n’est pas prémunie des risques cardio-vasculaires. Elle peut également être atteinte de diabète.

Des études confirment également qu’une déshydratation peut entraîner une baisse de l’IMC. Par contre, la présence d’œdèmes peut l’augmenter. Des détails qui peuvent influencer les résultats, mais dont on n’a pas toujours conscience tant qu’on n’en est pas des experts.

L’IMC à lui seul ne permet donc pas de déterminer les risques et de définir un diagnostic précis. Il faut le compléter avec d’autres analyses précisant l’état de la circulation sanguine par exemple, et d’autres encore.

Sources:

sante.journaldesfemmes.fr/ topsante.com/  laurand.com/ passeportsante.net/fr/ santemagazine.fr superprof.fr

Comments

  1. Article intéressant , qui n’entraine pas de réaction de panique …. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *